#SemaineLFM- Exposition « Je mime le pied à l’étrier »

28 novembre 2019

Dans le cadre de leur cours de français animé par M. Buldo et avec l’aide précieuse de Diogo Maia, assistant pédagogique, les élèves de 6°A, de 4 B et de 3°A ont cherché des expressions figées et idiomatiques en français ayant trait de près ou de loin à l’idée de « réussir ». Parmi les éléments du lexique, nous trouvons, en plus des mots simples et complexes, des suites de mots figées dont le sens n’est guère prévisible. Les expressions idiomatiques en font partie. Elles constituent des locutions, connues comme telles et pouvant être répertoriées dans des dictionnaires, dont la signification est supposée ne pas résulter de la composition des significations des mots qui les constituent.

Les décliner permettait de raviver ces métaphores mortes.

Selon les classes, les élèves les ont conjuguées à toutes les personnes, à tous les temps, à tous les modes et ont ainsi constitué des tableaux de conjugaisons ordinaires.

Les élèves, adoptant la posture d’apprentis linguistes, ont interpellé les habitudes, fouiller les ressorts de l’oralité ouvrant vers des significations insoupçonnées, remettant en jeu ce qui apparemment va de soi, questionnant l’évident.

A travers la manipulation de plus de 60 locutions, la langue française se voit ainsi dépliée (explicare) puis repliée (cumplicare) au cœur même du nerf de toute parole: le verbe.

Des formes amusantes, intrigantes, ont été sélectionnées, et seront imprimées sur différents types de papier (pour poursuivre le questionnement formel), puis affichées dans l’escalier 2 du lycée dans le cadre de la semaine des lycées français dans le monde.