La lune est pleine d’éléphants rouges. Créations de poèmes visuels des élèves de 3ème au Printemps des poètes

24 avril 2019


Les élèves de 3eme ont travaillé en cours d’histoire, animés par M. Dupuy et MM. Divier, sur la Résistance et les liens entre résistance intérieure et résistance extérieure.

Ils ont travaillé en cours de français, animé par Jérémy Buldo, sur la poésie de la Résistance et les résistances poétiques.

Les messages codés de Radio Londres, énigmatiques, au décodage parfois inconnu, parfois incertain, les ont interpellés. Ils se sont interrogés sur la question poétique. Qu’est-ce que la poésie ? Où est-elle ? Est-elle toujours où elle dit qu’elle est ? Lui arrive-t-elle de se cacher, de se réfugier, de trouver refuge.

Ils ont sélectionné des messages. Les plus intrigants, les plus éloignés du sens décodé. Ils les ont trouvé, derrière leurs symboles politiques ou stratégiques, poétiques. Ils se sont demandés ce qu’ils disaient, ce qu’ils voulaient dire, ce qu’ils pouvaient dire, ce qu’ils pouvaient vouloir dire.

Comment avaient-ils été lus ? Comment pouvaient-ils être lus ? Comment pouvait-on les lire maintenant ? Comment les re-présenter aujourd’hui ou les coder à nouveau.

Ils se sont demandés ce qu’ils voulaient dire au sens propre, ce qu’ils étaient en train de dire. Ils se les sont appropriés, les ont décortiqués, en ont fait corps et les ont mis en scène avec l’artiste Mila Baleva en résidence au lycée, créant des poèmes visuels.

Ils voulaient à leur tour, résister à l’évidence du langage, et entrer dans l’opacité du poème.

La production finale a donné lieu à une représentation lors du Printemps des poètes à l’institut français mardi 26 mars à 18h.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les participants, et tous ceux qui ont rendu possible ce projet.