La joueuse de cornemuse bulgare « kaba gaїda » Krassimira Tchourtova au Lycée Victor Hugo

06 février 2019

Le mardi 22 janvier les élèves de 3e ont accueilli une musicienne connue – la joueuse de cornemuse bulgare « kaba gaїda » Krassimira Tchourtova. Elle provient de la montagne des Rhodopes, où l’on joue de cet instrument authentique depuis des siècles. Mais il faut tout de suite préciser que la plupart des musiciens qui jouent de « kaba gaїda » sont des hommes ! Et que c’est la grande cornemuse bulgare à distinguer de la gaїda un peu plus petite, appelée « djourà » que l’on trouve dans les autres régions du pays.

La musicienne portait un habit traditionnel. Elle a joué des mélodies authentiques des Rhodopes – une « rachénitsa » lente et une danse typique de la région, « Svornato horo ». Les élèves écoutaient attentivement afin de bien capter le rythme spécifique, qu’ils ont reproduit ensuite en même temps qu’elle. Krassimira Tchourtova a aussi expliqué en détails le fonctionnement de son instrument, a montré ses différentes parties – « douhaloto » (le bec), « gaїdounitsata » (le tuyau sur lequel on joue), « routchiloto » (le tuyau long qui émet un son grave),  « méha » (le réservoir d’air) fait en peau de chevreau…

La musicienne a présenté aussi certaines parties du costume traditionnel des Rhodopes dont les couleurs dominants sont le vert et le rouge et le style – très conservatif : « prestilka » (tablier) « kurpa » (le foulard) et « tеrlitsi » (chaussons).

A la fin de la rencontre les classes de 3e ont chanté la chanson traditionnelle bulgare « Ripni, Kalinké » sous l’accompagnement de la « kaba gaїda » magique de Krassimira Tchourtova.

La musicienne a fait une présentation de l’instrument et a joué de « kaba gaїda » aussi pour des élèves de CE1. Ils ont chanté avec elle la chanson « Douli, douli » qu’ils avaient appris dans les cours de bulgare.